Voyage au Royaume du Sikkim

Sikkim

Publié le : 08 février 201613 mins de lecture

C’est un voyage pour les amoureux de la montagne, pour découvrir, au nord de l’Inde, dans l’Himalaya, l’ancien royaume du Sikkim. Ce petit état entouré du Tibet, du Nép al et du Bhoutan est  peu touristique. Rencontre avec les habitants toujours souriants, découverte des maisons traditionnelles au cœur de cultures en espaliers et de paysages d’orchidées et de rhododendrons. Panoramas magnifiques sur les plus hauts sommets du monde. Logement parfois précaire.

LES ÉTAPES DU VOYAGE AU SIKKIM

Jour 01 PARIS – DELHI

Envol de Roissy CDG 2, à destination de Delhi à 10 h 20, sur la compagnie Air India – Air France. Dîner à bord. Arrivée à 22 h 15. Accueil et transfert pour l’hôtel. Nuit à l’hôtel.

Jour 02 DELHI – BAGDOGRA – KALIPONG

Transfert dans la matinée pour l’aéroport. Envol à destination de Bagdogra. Arrivée en fin de matinée, accueil et transfert pour 2 h 30 à 3 heures de route, pour Kalipong, qui est une très jolie petite ville, perchée à 1.250 m, que vous atteindrez après avoir traversé des forêts, franchi le pont sur la Testa, tout en découvrant de superbes vues sur cette rivière, ainsi que sur la rivière Rangeet. Fin d’après-midi libre et de repos. Nuit à l’hôtel.

Jour 03 KALIPONG

Si ce Jour est un samedi ou un mercredi, visite du marché de Kalipon, le plus grand de la région. Visite du monastère Zong Dog Palri Fo-Brang construit sur la colline Durpin, à 1.732 m, et consacré par le Dalaï-Lama, en 1976.

Au rez-de-chaussée de très belles fresques sur les murs et le plafond. Au dernier étage, une vue splendide à 360°, sur toute la région : le Kangchenjunga, la Relli, la Teesta et si le temps est dégagé, les plaines de l’Assam.Visite du monastère Bhoutanais Thongsa, construit au XIXe siècle.En effet avant d’être Indien, Kalipomg appartenait au Bhoutan depuis le XVIIe siècle et cette région est devenue Indienne au moment de l’indépendance. Visite ensuite du temple de Krishna Mangal Dham, juste à côté du monastère bhoutanais. Et visite du jardin des Cactus qui abrite une magnifique collection de cactus et d’où vous aurez une belle vue sur Kalipong.

Jour 04 KALIPONG – MARTHAM

Départ pour le petit village de Marthan. Après-midi libre pour vous promenez dans les petits villages entourés par les rizières en espaliers. Nuit à l’hôtel.

Jour 05 MARTHAM – RUMTEK – ENCHAY – GANGTOK

Départ pour le splendide monastère de Rumtek, à environ 2 h 30 de route. Ce monastère, réplique de celui de Tsruphu, abrita, le chef des bouddhistes Kagyupa (bonnets rouges) lors de sa fuite du Tibet, en 1959, lors de l’invasion chinoise. Départ pour la visite du monastère de Enchay, qui fut fondé en 1909, par le Lama Samdrup Tab Karpa, qui d’après la légende aurait eu le pouvoir de voler.

Puis départ vers Gangtok, à 24 km, qui signifie  » le sommet de la colline « . Capitale du Sikkim, perchée sur une crête à 1.520 m et le long de la rivière Ranipul. Cet emplacement privilégié, vous fera profiter d’un paysage somptueux sur toute la chaîne du Kanchenjunga. Visite du monument le plus intéressant : le Tsuk-la-khang, la chapelle royale. La beauté de son architecture est rehaussée par ses boiseries peintes, ses draperies et peintures.Visite de l’institut de Tibétologie, de style traditionnel tibétain, construit en 1958 qui renferme l’une des plus belles collections de manuscrits bouddhiques et de tankas, et notamment une collection rarissime de thankas brodées ayant appartenu à l’ancien roi du Sikkim. Mais c’est surtout un centre de recherche très important concernant la langue et les traditions tibétaines et surtout l’une des plus importantes bibliothèques bouddhistes du monde.Juste à côté, visite du plus grand chorten de la région, de la secte de bonnet noir. Nuit à l’hôtel.

Jour 06 GANGTOK – LACHUNG

Départ en voiture pour une belle promenade qui vous mènera à Lachung au nord du Sikkim. Fin d’après-midi libre pour profiter de cette région aux magnifiques paysages de montagne qui ne s’est ouverte que très récemment aux touristes. Nuit à l’hôtel en logement précaire. Nuit à l’hôtel.

Jour 07 LACHUNG – YUMTHANG – LACHUNG<

Départ pour atteindre plus au nord, la ville et la région de Yumthang, située à 3.564 m d’altitude. Puis retour vers Lachung pour la nuit. Nuit à l’hôtel en logement précaire. Nuit à l’hôtel.

Jour 08 LACHUNG – PHODONG – GANGTOK

Départ pour le monastère de Phodong, situé à 37 km au nord de Gangtok, l’un des cinq plus grand de la région et dont la partie la plus ancienne date de 1740. Il appartient comme le monastère de Rumtek, à l’ordre des Kagyupas (bonnets rouges).

En route, vous pourrez voir au Tashi Point , un splendide panorama sur la chaîne de l’Himalaya et notamment du Kangchenjunga (8.590m), le troisième sommet au monde. Retour en début d’après-midi, et visite de la ferme aux orchidées qui vous donnera un aperçu des 450 espèces différentes que l’on peut trouver au Sikkim. La bonne période pour voir les orchidées est de mars à avril, sinon vous pourrez admirer d’autres fleurs de saison dont notamment des bonzaïs et des glaïeuls, une grande spécialité de la région.Il vous restera ensuite du temps pour visiter quelques-uns des 194 monastères que la ville abrite.

Jour 09 GANGTOK – TASHINDING

Départ pour l’un des monastères les plus sacrés du Sikkim, Tashinding. Il fut fondé en 1716 sur une colline conique. Il faut depuis le village environ 45 min de marche le long d’un sentier escarpé pour arriver au Monastère. Fin après-midi libre. Nuit en lodge.

Jour 10 TASHINDING – YUKSON

Puis départ pour Yukson en route visite du monastère Bon, qui est une religion qui naquit juste avant le Bouddhisme, et contrairement à ceux-ci, les adeptes de cette religion tournent autour des monastères dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.

Cette région est réputée pour avoir les meilleurs cardamomes de la région, vous pourrez en voir pousser tout le long de la route. Nuit à l’hôtel.

Jour 11 YUKSON – JournÉe libre

Yukson « le lieu de rencontre des 3 lamas », car c’est en ce lieu que se sont rencontrés les 3 lamas qui ont couronné, en 1642, le premier roi du Sikkim : Phuntsog Namgyal. Départ pour le plus ancien monastère du Sikkim, Dubdi Gompa, construit en 1701, que vous atteindrez après une marche, en montée d’environ 45 min. Le sentier commence par traverser une magnifique forêt et vous aurez à plusieurs reprises de splendides panoramas sur la région. Départ pour la visite de ruines de Rabbantse, la première capitale du Sikkim, où vous pourrez voir le trône du couronnement en pierre et à côté un Chorten commémoratif entouré par des arbres immenses et magnifiques qui veillent sur ce lieu. Puis promenade dans le village. Nuit à l’hôtel.

Jour 12 YUKSON – JournÉe libre

Journée libre et de repos, pour profiter de ce village de montagne, qui est le point de départ du trek du Kangchenjunga. Ou Journée de randonnée dans la région. Nuit à l’hôtel.

Jour 13 YUKSON – KHECHEOPARI LAKE – PEMAYANGSTE – PELLING

Départ pour le petit lac sacré de Khecheopari, entouré de coteaux boisés et d’immenses drapeaux de prière. Pour y arriver, il faut enlever ses chaussures et passer par un ponton en bois bordé de moulins de prières. L’eau du lac est considérée comme très sacrée et de nombreux pèlerins viennent se purifier en se mouillant la tête et en buvant quelques gorgées. Alexandra David Neel venait y méditer un peu plus haut sur la colline.

Puis départ pour une montée d’environ 1,5 km à pied pour le gompa de Khecheopari, soit environ 45 min à 1 heure de marche. Un lieu magique hors du temps. Départ ensuite pour à Pemayangste, qui veut dire : « Lotus sublime et parfait « .La ville est entourée par de nombreux sommets enneigés. Visite du plus important monastère du Sikkim perché à 2.085m, qui offre un magnifique panorama sur les montagnes environnantes. C’est le plus ancien monastère de la secte des bonnets rouges, fondé au XVIIIe siècle et le deuxième plus ancien de la région.. C’est, d’un point de vue religieux, le plus important du Sikkim.Visite du gompa de Pemayangtse, le plus ancien du Sikkim. Il fut reconstruit à maintes reprises à la suite de plusieurs tremblements de terre. Sur trois étages, une multitude de sculptures et de peintures le décore. A ne pas manquer, la maquette en bois de Dungzin Roimpoche qui mit 5 ans à la réaliser et qui représente la demeure au paradis, de Padmasambhava, entouré par tous les bouddhas et bodhisattvas.Sur la route, vous vous arrêterez pour admirer de nombreuses cascades. Et départ pour Pelling, où vous aurez une vue magnifique sur le Kangchenjunga. Nuit à l’hôtel.

Jour 14 PELLING – PALCHEN CHOELING – RAVANGLA (RABONGLA)

Départ pour aller visiter un magnifique monastère construit en 1995, par Gyaltsap Rinpoche. Visite du monastère avec son imposant Bouddha doré de 9 m. A l’intérieur une importante collection det masques et si vous avez de la chance, vous pourrez également voir, mais aussi édifier les sculptures en beurre coloré, symbole de l’impermanence des choses.

Pour la ville de Ravangla et son splendide panorama, sur la région Ouest du Sikkim avec la vue sur Tashinding, Pemayangtse, les Gompas d’Old Ralang avec une toile de fond les sommets enneigés. Visite de la ville

Jour 15 RAVANGLA (RABONGLA) – NAMCHI – DARJEELING

Départ pour Darjeeling et en route visite à Namchi, le chef lieu de la région sud, de la plus grande statue du maître Padmasambhava, sur la colline de Samdrup Tse. C’est techniquement une œuvre architecturale en bronze remarquable de 45 m . Et l’on peut voir son visage scintillant veiller sur la région.

Jour 16 DARJEELING

Départ pour la visite, à 8 km au sud de la ville, du célèbre monastère de Ghoom, de la secte des bonnet noir, datant de 1875, où sé Journa Alexandra David Neel. Coiffé d’un toit jaune, il abrite la statut doré du bouddha Matreya (le bouddha futur).

Visite du monastère Thupten Sanga Chowling, de la secte des Bonnets Jaunes (celle du Dalaï-Lama).Visite du zoo et du musée des expéditions de montagne, où l’on peut voir des photographies de tous les plus grands alpinistes et de leurs équipements et surtout des très intéressantes maquettes de tous les sommets de l’Himalaya.Visite des jardins et des fabriques de thé. C’est grâce Archibald Campbell, qui fit venir en 1840, des spécialistes chinois que fut créé le fameux thé « Darjeeling », considéré comme un des meilleurs thés au monde. Puis visite du centre artisanal de réfugiés tibétains et du quartier de Mall et ses échoppes.

Jour 17 DARJEELING – TIGER HILL – DARJEELING

Très tôt la matin, après vous être habillé très chaudement, départ pour aller admirer le levé du soleil sur le Tiger Hill (la colline du tigre), situé à 2.590 m et à 11 km de la ville. De là, le panorama est éblouissant sur le Kanchenjunga  » le grand trésor des neiges, aux cinq pics « . Avec vraiment beaucoup de chance, il est parfois possible de voir l’Everest. Mais dans tous les cas, il faut se lever à 4h et surtout s’habiller très chaudement. Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de revenir par une très jolie balade à pied, d’environ 2 heures sur Darjeeling.

Reste de la Journée libre pour profiter de la ville avec ses nombreuses boutiques artisanales, mais également ses nombreuses courtes randonnées alentour. Nuit à l’hôtel.

Jour 18 DARJEELING – KURSEONG

Départ pour Kurseong. Nuit dans une ancienne demeure au milieu d’une plantation de thé. Nuit à l’hôtel.

Jour 19 DARJEELING – BAGDOGRA – DELHI

Départ dans la matinée pour l’aéroport de Bagdogra et envol à destination de Delhi, en fin de matinée. Arrivée en début d’après-midi. Arrivée et voiture à disposition avec chauffeur pour effectuer vos dernières courses.

Jour 20 DELHI

Journée libre. Pas de voiture. La chambre doit être libérée vers. 12 h, mais possibilité de laisser ses bagages à l’hôtel. Transfert à l’aéroport en fin de Journée et envol pour Paris.

Jour 21 DELHI – PARIS

Fin de votre voyage au Sikkim. Arrivée à Paris.

Plan du site